La capture d’écran face aux fils de discussion étendus sur Facebook

Cet article revient sur les implications méthodologiques de l’utilisation de la capture d’écran dans les recherches sur les corpus numériques natifs. Il aborde certains problèmes en rapport avec le choix de la capture d’écran dans les travaux sur les productions discursives natives en ligne, alors que très peu de chercheur.euse.s s’intéressent aux fils de discussion étendus qui mettent véritablement en évidence les caractères interactif et participatif du web 2.0. Les propositions faites permettent d’envisager une analyse des conversations numériques écrites natives articulée autour de la description, de l’organisation structurale et du fonctionnement des diverses formes de conversation natives en ligne, à partir de protocoles de recherche conçus spécifiquement pour en rendre compte. Les chercheur.euse.s en sciences du langage sont donc invité.e.s à s’intéresser davantage aux conversations numériques écrites natives caractérisées par des formes d’exercice du discours et de la conversation qui relèvent d’un ordre linguistique nouveau : l’ordre technolinguistique.

Téléchargez l’article ici



Citer ce billet
Djilé Donald (2019, 31 mai). La capture d’écran face aux fils de discussion étendus sur Facebook. Technolinguistique. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uowl

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search