Décentrer l’énonciation numérique. De l’acception universelle aux pratiques africanisées du trolling et du « grammar nazisme »

Paru dans le n°205 – septembre 2020 – de la revue Communication et Langages

Cet article prend pour objet le « malparlage » et l’« attachement » en ligne : il s’agit de pratiques technosociodiscursives ivoiriennes qui s’apparentent au trolling et au « grammar nazisme ». L’analyse écologique de cas singuliers de publications Facebook permet de mettre au jour des mécanismes de recontextualisation de ces comportements langagiers en ligne, dans un environnement socioculturel et sociodiscursif ivoirien caractérisé par un usage subversif de la violence verbale. Selon une perspective technolinguistique, cet article montre que le trolling et le « grammar nazisme », usuellement associés à une appréciation péjorative des contenus, font l’objet d’une (ré)appropriation localisée qui amène à un renversement des perceptions de la cyberviolence discursive par des manifestations cathartiques et humoristiques.

Mots-clés : énonciation numérique – cyberviolence discursive – trolling – grammar nazisme – malparlage – attachement – Facebook – capture d’écran – actes de langage.

Téléchargez le résumé complet ici



Citer ce billet
Djilé Donald (2020, 18 juin). Décentrer l’énonciation numérique. De l’acception universelle aux pratiques africanisées du trolling et du « grammar nazisme ». Technolinguistique. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uowm

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Achour Bourdache dit :

    Très bonne contribution cher ami.

  2. KOUADIO dit :

    Très bon projet d’article qui nous permettra de comprendre le contexte d’un phénomène sociodiscursif qui est le <> en Côte d’Ivoire. Sur ce coup, je pense que Djilé Donald est un jeune chercheur qui a les moyens de nous éclairer. Bien joué cher condisciple.
    J’ai hâte de te lire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search